L'incroyable chance d'être

ce que je suis

conférence au music-hall

2019

 
Jennifer toile.png
 

Synopsis

Comme toute star déchue, Jennifer Barnes fait son come-back. Un tel retour est une fête, une consécration, un poing sur la table. Une star déchue ne revient jamais sans intention et Jennifer Barnes l’a bien compris.
Après une retraite mise à profit pour s’actualiser, se moderniser, s’augmenter, Jennifer Barnes revient avec secrets et conseils, et un dévouement sans limite lorsqu’elle juge que la vie de ses spectateurs est en jeu.
On ne saura jamais si cette vedette — entre Olivia Newton-John et Joan Crawford, tout droit sortie d’un soap opera — était jadis actrice, cantatrice, productrice… ou juste l’épouse esseulée d’un riche homme d’affaire.
Jennifer Barnes nous invite néanmoins à partager l’incroyable chance d’être ce qu’elle est, une femme tout terrain qui bouscule l’ordre, dissèque les mécanismes de la pensée et transgresse la bienséance pour que chacun retrouve sa place. 

Les sarcasmes et la satire de cet objet théâtral sonnent avec évidence et pertinence. Mais tandis que Jennifer Barnes révèle une folie pathologique, c’est une intégrité brute et exsangue que l’on découvre. Et c’est là qu’un attachement opère. Si bien qu’on ne sait plus trop ce qu’il faut croire et encourager, ou ce qu’il faut condamner. Les propos de cette femme, au fond, n’auraient-ils pas légitimité dans le triste tableau d’un système où l’égocentrisme se pose comme le secret de la réussite sociale, et donc de tout être humain ?

Générique

 

Livret / Mise en scène

Camille Germser

 

Arrangements musicaux

Teddy Thomas, Camille Germser

Avec

Jennifer Baré, alias Jennifer Barnes

Et

Teddy Thomas, piano et direction

José Buc Chavez, basse

Victor Goldschmidt, batterie

Julien Guilloux, trombone

Arthur Hirtz, saxophone

Alexandre Jadoul, guitare

Dan Luo, trompette

Costumes et scénographie

La Boulangerie

Perruque

Pascal Jehan

 

Infographie

Yves Druart

Photographie

Bruno Mullenaerts

Lumières

Loïc Mottet

 

Son

Julien Dispaux

 

Durée

1h30 

 

Coproduction

Jardin Passion - Namur (Belgique)

Point Bare - Bruxelles

 

 
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom